Applications

L’hypnothérapie ne dispense en aucun cas de consulter un professionnel de la santé. Elle reste un accompagnement au bien être et un complément. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer un traitement. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant. Je ne suis pour ma part ni médecin, ni psychiatre.

  • Troubles psychiques

    1. Confiance en soi
    2. Estime de soi
    3. Contrôle des émotions
    4. Gestion du stress
    5. Angoisses, attaques de panique
    6. Dépression et déprime
    7. Troubles alimentaires (anorexie/boulimie) sous réserve d’un suivi médical.
    8. Syndromes post-traumatiques
    9. Deuil
  • Troubles du comportement

    1. Addictions (tabac, alcool, jeux, nourriture…)
    2. Phobies
    3. Troubles du sommeil
    4. Troubles sexuels
    5. Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Troubles somatiques divers

    1. Douleurs chroniques et diverses
    2. Tout problème lié au corps (dans une complémentarité d’une prise en charge médicale)
    3. Bégaiements
    4. Énurésie
    5. Asthme
    6. Allergies
  • Approfondissement de soi et augmentation des capacités

    1. Concentration mentale
    2. Mémoire (augmentation, vitesse d’intégration)
    3. Développement intellectuel
    4. Développement des capacités sportives
    5. Préparation aux examens / concours et entretiens d’embauche ou autre.
    6. Etc…
  • Arrêt du tabac

    Un programme

    Une méthode efficace et sans risques. Deux choix soit un arrêt immédiat en 2 séances. Soit un arrêt en douceur sur 5 séances, par une diminution progressive.

    Simple et sans stress

    Sans aucun effet secondaire, le sevrage n’a que des effets positifs sur votre santé, pas de compensation, ni de prise de poids, ni de stress.

    Rapide et efficace

    Cette méthode est le résultat de nombreuses années d’expérience et de recherche sur les addictions. Elle vous offre les meilleures chances d’arrêt, avec un taux de réussite proche de 80%;

    Êtes-vous prêt pour cela?

    Vous devez avoir décidé d’arrêter de fumer maintenant, ce n’est pas « un coup de tête », c’est au contraire mûrement réfléchi. Cette condition est importante;

    Peut être avez-vous tenté les patchs, les gommes à mâcher ou bien certain médicament dont les effets indésirables sont nombreux, cependant, vous n’avez pas arrêté. Votre véritable dépendance n’est donc pas liée au manque physique, sinon les patchs auraient suffi.

    La principale problématique de tous fumeur c’est : le geste, les rituels, après le café, les repas, etc. Une sorte de conflit intérieur, votre conscient veut arrêter de fumer et votre inconscient s’y oppose.

    L’Hypnose permet un accès à l’inconscient afin de le mettre en accord avec votre projet d’arrêt.

  • Perte de poids

    Il ne faut pas se leurrer : maigrir peut être un défi long et éprouvant. Si vous avez déjà essayé et échoué dans votre perte de poids , vous savez probablement à quel point cela peut être frustrant, surtout quand des émotions telles que le stress, le manque d’estime de soi, la tristesse vous rongent.Il n’est pas rare que les personnes rentrent dans un cycle vicieux de régime, de fringale impulsive, de culpabilité puis de retour au régime. Ce phénomène est connu sous le nom d’effet yoyo, qui rend la perte de poids difficile à stabiliser.

    Alors que les régimes sont axés sur ce qui passe par votre bouche et à quelle fréquence, l’hypnothérapie modifie votre rapport à la nourriture. Par exemple, durant un régime, vous pouvez manger une carotte tout en désirant manger un gâteau, mais avec l’hypnose vous allez apprendre à apprécier cette carotte sans avoir ce gâteau en arrière-pensée.
    Cela peut être dur d’imaginer un monde dans lequel vous échangeriez votre nourriture préférée contre quelque chose de plus sain, pourtant il est tout à fait possible de changer votre manière de penser et de reprendre le contrôle sur vos envies, sans aucune frustration.

  • Douleur

    L’ hypnose dans le cadre de la douleur par son utilisation dans le milieu hospitalier nous montrent aujourd’hui l’importance de cet outil et son efficacité.

    Comment ?

    En modifiant la perception de la douleur, l’hypnose permet de mieux la supporter, de mieux la gérer et de retrouver ainsi une certaine autonomie.

    L’hypnose agit au niveau du cerveau dans une zone appelée « système limbique », située entre les deux hémisphères, et où se situent les centres de la douleur.

    La sensation de douleur est transmise au cerveau par des messagers spécifiques, qui sont appelés « neuromédiateurs ».
    Entre autres, l’hypnose va déjà permettre de « shunter » leur circulation, et donc, de la douleur dans le corps.

    L’hypnose ne guérit pas la douleur ! Elle accompagne une prise en charge médicale.

  • Confiance en soi

    La confiance en soi est un état facilitateur, tous ceux qui en manquent en font régulièrement le constat, cet état émotionnel peut être renforcé, augmenté. Bien des techniques conscientes et volontaires n’obtiennent que de maigres résultats simplement parce qu’une émotion est davantage régie par des mécanismes inconscients et réflexes.L’hypnose Ericksonienne initie et facilite des modifications de comportement au niveau de la confiance en soi parce qu’elle permet de dénouer des associations psychiques pour en créer d’autres plus adaptées , cet état hypnotique favorise des apprentissages qui élargissent le champ de nos capacités et aussi notre estime personnelle. C’est pour cela que l’hypnose est classée dans les thérapie brèves orientées solutions.